Alpha 55, la renaissance d’un symbole

Pour fêter ses quarante ans, le mythique magasin casablancais s’offre un deuxième flagship store. Ce vent nouveau est soufflé par l’héritier de l’entreprise, Mehdi Benghanem.

Par

Mehdi Benghanem, le propriétaire d'Alpha 55 (à gauche) et Mehdi Alj, directeur général. Crédit: DR

Vous avez fait le tour du nouveau magasin ? Comment le trouvez-vous ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?” Dès notre arrivée, Mehdi Benghanem nous assiège de questions. Depuis l’ouverture du nouveau magasin fin août, sis AnfaPlace, le propriétaire d’Alpha 55 veille au grain. T-shirt noir et jeans, Mehdi Benghanem, accompagné de son directeur général Mehdi Alj, inspecte les lieux, observe la réaction des clients, surveille ses employés. “Toute la journée, je fais des allers-retours entre le magasin de Mers Sultan et celui-ci”, nous confie le patron.

Rester à Casablanca

Mehdi Benghanem a longtemps hésité avant d’ouvrir ce deuxième établissement. “Notre magasin historique à Mers Sultan ne nous permettait plus la proximité avec nos clients”, nous explique le patron. En effet, entre l’ouverture du magasin en 1979 et aujourd’hui, le centre névralgique de Casablanca s’est déplacé. “Il y avait une barrière psychologique qui empêchait une certaine catégorie de consommateurs de se déplacer pour…

article suivant

PLF rectificative : Benchaâboun et l’insoluble “équation à six inconnus”