Détournement de fonds au sein PAM : le clan Benchamach accuse, “l'appel de l'avenir” dément

Détournement de fonds au sein PAM : le clan Benchamach accuse, “l'appel de l'avenir” dément

Alors que Mohamed Hammouti, du clan de “l'appel de l'avenir” avait démenti avoir détourné 40 millions de dirhams issus des dons collectés pour la campagne électorale de 2016, Larbi Mharbi, proche de Benchemach, revient aujourd’hui à la charge pour affirmer détenir les preuves de cette accusation.

Par

© Yassine Toumi / TELQUEL

Malgré l’annonce de la date du 4e congrès du parti du tracteur, les escarmouches entre le clan de Hakim Benchamach et celui de “l’appel à l’avenir” continuent. La dernière en date concerne l’affaire d’un supposé détournement de fonds en marge de la campagne électorale de 2016 qu’aurait orchestré Mohamed Hammouti, président du bureau fédéral, demis de ses fonctions par le secrétaire.

Relayée par plusieurs médias, l’information a été confirmée à demi-mot par Larbi Mharchi, un cadre proche de Benchamach. Celui-ci décrit au sein du parti comme « l’homme qui tire les ficelles du PAM actuel » affirme, dans l’édition du 28 juin d’Akhbar Al Yaoum, qu’il détient « les preuves nécessaires » prouvant que Mohamed Hammouti aurait détourné 40 millions de dirhams, issus des dons collectés par le parti lors des élections législatives de 2016.

« Le comité d’éthique a préparé un rapport sur le sujet et sera discuté lors de la réunion du bureau fédéral du 29 juin. On s’attend à ce que des sanctions soient infligées à la lumière des recommandations du comité d’éthique » assume-t-il. Près d’un mois avant la sortie de Larbi Mharchi, Mohamed Hammouti avait démenti les accusations dont il fait l’objet sur le même support. « Je n’ai pas cet argent, ni 40 millions de dirhams, ni 20 millions de dirhams. Rien » tranche-t-il sur Al Yaoum 24 le 24 mai dernier. « La vérité est que je n’ai jamais été responsable d’aucun financement du parti et que je n’ai jamais été responsable de la trésorerie du PAM. Ils (les personnes qui relayent ce supposé détournement) le savent de toute façon. Ils savent aussi que j’ai dépensé beaucoup de mon argent personnel pour le parti, » ajouteait-t-il.

Un cadre du parti, du clan de “l’appel à l’avenir”, partage le même avis que Mohamed Hammouti. « Je ne comprends pas pourquoi Larbi Mharchi fait cette sortie médiatique aujourd’hui alors que cette rumeur a déjà été discutée lors de la première réunion du nouveau bureau fédéral en janvier 2019, mais elle n’a pas eu de suite, » explique-t-il. Il ajoute : « C’est une accusation assez grave et si Mharchi a des preuves qui prouvent, qu’il les sorte. Hammouti est un homme fort au sein du parti et le clan de Hakim Benchamach cherche à le déstabiliser. Et depuis que l’annonce de la date du congrès a été annoncé ce clan cherche à tout prix à semer la zizanie, » commente-t-il.

Si Larbi Mharchi affirme détenir les preuves incriminant Mohamed Hammouti, le rapport de la Cour des comptes relatif aux dépenses au titre du soutien public ne fait état d’«  aucune remarque ». Le PAM a dépensé plus de 75 millions de dirhams (dont 56 millions de dirhams d’aide de l’Etat) lors de la campagne des élections législatives de 2016.

article suivant

500.000 dirhams en devises pour booster les startups

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.