L’ambitieux musée de Leila Mezian Benjelloun en retard

Alors qu'il devrait ouvrir ses portes au plus tard en 2019, le musée des arts et des traditions de Leila Mezian Benjelloun bute encore sur des problèmes "techniques".

Par

Qu’est-il advenu de l’ambitieux Musée des arts et des traditions du Maroc (MATM) ? Annoncé en grande pompe lors d’une conférence de presse fin 2017, le projet de Leila Mezian Benjelloun devait voir le jour en 2019, avant que son ouverture ne soit reportée à 2020. Le hic, c’est que la construction de la bâtisse signée Tarik Oualalou, n’a toujours pas été entamée. « Le blocage a trait surtout à des détails techniques qui ont été revus plusieurs fois », nous confie une source proche de la Fondation « Docteur Leila Mezian », précisant que le délai sera largement dépassé. Situé au croisement entre le boulevard Moulay Youssef et Roudani à Casablanca, le MATM, qui s’étend sur 1.200 m², promettait d’être la vitrine de l’art dans son aspect « traditionnel ». Bijoux, tapis, tableaux et autres pièces rares du 17ème et du 18ème siècle seront ainsi exposés au public. S’érigeant sur 26 mètres de hauteur, le musée de…

article suivant

Statut des enseignants contractuels : les syndicats et le ministère se renvoient la balle