Tanger: le grand chambardement

Tanger-Med, Renault, zone franche, centres d’affaires et aujourd’hui TGV, depuis une quinzaine d’années, le visage de la perle du détroit a été entièrement refaçonné.

Par

Tanger bouge, Tanger change. Jadis marginalisée, aujourd’hui chouchoutée, la région Nord est devenue le second pôle économique derrière l’ogresse Casablanca. Crédit: DR

A nouveau TGV, nouvelle gare. Dressée fièrement face au Hilton, adossée à l’ancienne gare, elle déboussole les usagers qui se pressent en cette fin novembre pour découvrir le TGV. Flambant neuf, conçu par l’architecte Youssef Melihi, l’espace couvre une superficie de 8300 mètres carrés. Les petits plats ont été mis dans les grands. Architecture dynamique et moderne, plafond blanc lumineux, billetterie design, fontaine végétale, panneaux annonçant l’ouverture d’enseignes telles que Starbucks, Lee Cooper, McDonald’s.

La nouvelle gare de Tanger a été conçue par l’architecte Youssef Melihi et couvre une superficie de 8300 mètres carrés.Crédit: DR
Le TGV permettra de gagner un temps précieux. Rallier Casablanca en un peu plus de deux heures est une prouesse. Un gain de temps est un gain d’argent”, s’enthousiasme un conducteur de train. “C’est un pas en avant, relève un usager. De plus, les prix sont très abordables. On craignait des…

article suivant

Migration, plan économique... Le partenariat Maroc-UE au coeur d'une rencontre à Rabat