CAN 2019: Après le désistement du Maroc, l'Egypte est "prête"

CAN 2019: Après le désistement du Maroc, l'Egypte est "prête"

Contre toute attente, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami, a annoncé le 12 décembre que le Royaume ne remplacera pas le Cameroun, à qui l'organisation de la CAN 2019 a été retirée par la CAF. Détentrice du record de victoires dans la compétition, l'Egypte se dit prête à accueillir l'évènement.

Par

Le Maroc n’avait pas l’intention de présenter sa candidature pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations 2019 et ne le fera pas», a confirmé le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami à l’AFP et à la chaîne sportive Arryadia. Cette annonce met fin au suspense qui planait sur une éventuelle candidature du Royaume pour organiser la CAN 2019, retirée au Cameroun le 30 novembre.

De son côté, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, rappelait récemment à la presse que «ceux qui prédisent que le Maroc va organiser la Coupe d’Afrique 2019 le font par anticipation au regard des progrès que connaît le Royaume et de son implication dans la CAF. Ce sont des gens un peu jaloux. On n’a pas encore reçu de candidatures officielles à ce jour, mais il existe d’autres pays comme l’Afrique du Sud, le Rwanda et bien sûr le Maroc qui disposent de bonnes infrastructures. La décision sera prise le 9 janvier», précise le quotidien Le Matin.

Selon nos confrères des Inspirations Ecos, le porte-parole de la Fédération royale marocaine de football, Mohamed Makrouf, a affirmé plus tôt dans la journée du 12 décembre que la décision de se porter candidat « dépend du Royaume du Maroc et de son gouvernement», tout en précisant que le dossier de candidature marocain était «prêt» et attendait «l’aval des services compétents».

L’Egypte entre en piste

Alors que le désistement du Maroc semblait ouvrir une voie Royale à l’Afrique du Sud, le ministre égyptien des Sports a déclaré mercredi que son pays était «prêt» à organiser la compétition. «On sera fiers de le faire», a déclaré Ashraf Sobhi à la chaîne égyptienne ON Sport. «Le peuple égyptien est toujours prêt pour des choses pareilles, on a des structures au plus haut niveau, et on a déjà organisé des compétitions», poursuit-il.

L’Egypte, qui détient le record de sacres dans la CAN (sept dont le dernier à domicile en 2006) a déjà organisé la compétition à trois reprises (1974, 1986, 2006). Le pays des Pharaons doit déposer son dossier le 14 décembre pour rentrer officiellement dans la course.

Ahmad Ahmad a récemment affirmé que «tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une short-list de candidats avec leur évaluation et des notations claires». Enfin, le comité exécutif se réunira le 9 janvier à Dakar pour donner la décision sur le pays hôte de la compétition.

La CAF a proposé de confier l’organisation de l’édition 2021 au Cameroun «pour arranger les choses de manière vraiment humaine». Une offre acceptée par le Cameroun, néanmoins suspendue à une réponse de la Côte d’Ivoire, initialement désignée par la CAF.

à lire aussi

article suivant

Les commerçants rbatis grévistes, malgré l'accord signé avec le fisc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.