Zakaria Boualem et l'improbable célébration de la Marche Verte

Par Réda Allali

Au moment où les affaires, les polémiques et autres buzz s’enchaînent à grande vitesse sur nos téléphones chauffés à blanc, il est difficile de détecter l’important du futile. Cette phrase, qui suinte la prétention, n’a d’autre objectif que celui de vous annoncer que Zakaria Boualem compte dans les prochaines lignes revenir sur un truc qu’il avait loupé. Il se trouve que les festivités de la célébration de la Marche Verte ont été l’occasion d’un nouveau moment gênant, comme notre pays sait en produire en quantité abondante et de bonne qualité. Comme vous l’avez sans doute constaté, il a été décidé d’organiser à Laâyoune un match de football de gala pour célébrer cette date glorieuse. On ignore tout du raisonnement qui a abouti à cette initiative. On n’a jamais entendu parler d’un félon espagnol par exemple qui, à la vue de Rivaldo jonglant avec souplesse sur le stade Cheikh Mohamed Laghdaf, ait décidé de reprendre ses esprits et de rejoindre les partisans du Sahara marocain. Oui, on ne sait pas très bien qui est le destinataire de ce type d’opération, c’est…

article suivant

Mobilité Club Maroc et Essilor s'engagent au service de la sécurité routière à Marrakech