Un budget « exceptionnel » pour les régions les plus touchées par le froid – Telquel.ma

Un budget "exceptionnel" pour les régions les plus touchées par le froid

Jusqu'au 30 mars, les régions les plus touchées par les vagues de froid bénéficieront d'un programme du ministère de la Santé. La troisième édition de “Riâya” visera notamment au renforcement des activités des unités médicales mobiles venant en aide aux habitants victimes du froid.

Par

Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL

Il y a deux semaines, un jeune berger originaire de la région de Taza a été retrouvé, sans vie, enseveli sous la neige dans la montagne de Jbel Bouiblane. A côté des initiatives humanitaires venant en aide aux personnes démunies durant l’hiver, le ministère de la Santé a annoncé la mise en oeuvre d’une batterie de mesures en faveur des régions les plus touchées par les vagues de froid.

Suite aux hautes directives du roi Mohammed VI dans son discours du 3 novembre appelant à l’instauration d’actions d’assistance contre les complications liées au froid, Anass Doukkali a donné, le 15 novembre, le coup d’envoi du programme “Riâya” (protection). Au total, 28 provinces, dépendant des sept régions du royaume les plus touchées en hiver, seront concernées par cette troisième édition du programme qui se poursuivra jusqu’au 30 mars.

Il s’agira précisément des localités suivantes : Chefchaouen, Larache, Ouazzane, Al Hoceima, Figuig, Taourirt, Driouch, Oujda, Jerada, Guersif, Béni Mellal, Azilal, Khénifra, ,Midelt, Ouarzazate, Tinghir, Zagora, Errachidia, Boulmane, Sefrou, Ifrane, Taza, Taounat, Taroudant, Chtouka Aït Baha, Tata, Haouz et Chichaoua.

En plus du budget alloué aux régions durant l’hiver pour subvenir aux besoins sanitaires des locaux, le ministère de la Santé a, cette année, prévu une enveloppe « exceptionnelle » de 5 millions de dirhams. Et au ministre de préciser que ce montant correspond à « un budget supplémentaire à celui de l’équipement” et concernera l’acquisition des médicaments et des produits médicaux.

Aussi, 800.000 dirhams seront dédiés aux besoins en carburant des caravanes mobiles spécialisées (160), des véhicules (316 ambulances et 4 hélicoptères en cas de besoin) et à l’entretien des 155 unités mobiles qui sillonneront les routes des localités ciblées.

Pour mener à bien le programme “Riâya », un dispositif matériel visant à la prise en charge et à la prévention sera également déployé dans les 360 centres que comptent les régions visées par ces mesures. Ainsi, 19 laboratoires d’analyses, 95 unités de radiologies, 17 baromètres ophtalmologiques ou encore 25 fauteuils dentaires vont être mis à disposition des habitants.

En termes de ressources humaines, le ministère prévoit de mobiliser 2 478 professionnels de santé comptant des médecins, des infirmiers, des pharmaciens, des administrateurs et des techniciens.

Doukkali a enfin insisté sur la nécessité d’élaborer une coordination avec les services sanitaires locaux et d’établir une désignation des établissements sanitaires de référence. Le but étant de garantir la meilleure prise en charge possible pour ces habitants victimes des vagues de froid et des chutes de neige.

article suivant

Ce que dit Abderrahmane Youssoufi de la "main tendue" de Mohammed VI à l'Algérie

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.