Paysans ou agriculteurs ? – Telquel.ma

Paysans ou agriculteurs ?

Par Omar Saghi

D’une pierre deux coups. L’expression vaut pour beaucoup de domaines. Mais pas en économie. Car dans le monde physique, malheureusement, les faits sont têtus. Or, le Maroc cherche désespérément, et depuis plusieurs décennies maintenant, à résoudre la quadrature du cercle : moderniser son agriculture et créer de l’emploi rural. Ou, dit autrement, développer une agro-industrie exportatrice et éviter l’emballement de l’exode rural. Une connaissance même minimale de l’histoire économique montre toute l’ampleur de la contradiction. Partout dans le monde, la révolution agricole s’exprime par de la destruction massive d’emplois. Ou bien vous avez un puissant secteur agricole, avec très peu d’agriculteurs, ou bien vous avez beaucoup de paysans et peu de rendements. Paradoxal ? Pas tant que ça : une agriculture performante est non seulement le fruit de semences sélectionnées, de terre réutilisée et d’eau abondante, mais surtout de mécanisation. Les nombreux paysans disparaissent au profit de quelques agriculteurs.

C’est le point qu’on aborde rarement lorsqu’on chante les louanges des réussites agricoles : plus de tracteurs et de moissonneuses batteuses, c’est.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

100 % des Africains de moins de 5 ans respirent un air pollué

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.