Décalage horaire

Par Fatym Layachi

Ca y est, l’hiver est arrivé. Sans prévenir. On a sauté une saison. Il y a une semaine tu déjeunais en terrasse et là tu reçois des WhatsApp au sujet d’une soirée raclette. Tu as froid. Le pire, c’est que tu es bien plus gelée chez toi qu’à l’extérieur. Parce que tes compatriotes promoteurs ont pour habitude de préférer mettre du marbre au sol que de penser à l’isolation thermique. Le marbre, ça se voit, ça fait haut standing. Et au milieu de ce refroidissement général, ta tante se réjouit, elle regarde le journal de vingt heures à vingt heures. Et elle trouve ça bien plus pratique. Avant, c’était à dix-neuf heures. Elle n’aimait pas vraiment ça. Tu as très envie de lui dire que ce qui n’est vraiment pas pratique, c’est qu’elle soit décalée au point de ne même pas capter les chaînes télé locales. Mais elle a l’air d’aller plutôt bien dans sa planète. Quand elle parle d’info, elle parle de TF1 sans même le préciser, c’est une évidence. Tant que la table est dressée à l’heure des…

article suivant

100 % des Africains de moins de 5 ans respirent un air pollué