Education. Enfin le sursaut ?

Le roi Mohammed VI a réuni l’ensemble des acteurs de la réforme de l’éducation pour la présentation du plan d’action de son ministre. Une mise en œuvre des instructions contenues dans ses discours de l’été, mais aussi le symbole d’une convergence de vues sur un constat d’urgence : pour sauver la prochaine génération, c’est maintenant ou jamais.

Par et

Mohammed VI, son fils Moulay El Hassan et sa fille Lalla Khadija lors de la présentation du plan d'action pour l'éducation, le le 17 septembre au palais royal de Rabat. Crédit: Mohamed Maradji

Il est un peu plus de 15 heures ce 17 septembre, lorsque les convives s’engouffrent dans l’aile Ryad du palais royal de Rabat. Cette salle multifonctions fraîchement rénovée avait accueilli en juin dernier le président nigérian Muhammadu Buhari et sa délégation pour un ftour royal. Ce lundi après-midi, ce sont les représentants et fonctionnaires de l’éducation nationale – même le tonitruant Abdelali Hamieddine a été convié en sa qualité de président de la commission de l’enseignement à la Chambre des conseillers–, enseignants remarquables et élèves méritants, qui prennent place sur les chaises en velours gris perle, entourées de majestueuses colonnes de marbre supportant le plafond en bois sculpté. Tout autour, un musée du savoir-faire de l’artisanat marocain : précision du zellige, brocarts chatoyants,…

article suivant

6 août : 14 morts et 1.144 nouveaux cas en 24 heures, ​29.644 au total