Mehdi Megzari : l'avocat d'affaires touche-à-tout

Militant et lobbyiste, cet homme de droit de 36 ans a porté la loi sur le crowdfunding. Il a participé au programme américain lVLP destiné à former les leaders de demain. Un sujet lui tient particulièrement à cœur : la marocanité du Sahara.

Par

Jeune militant

Né en 1982 d’un père directeur à la RAM, Mehdi Megzari a grandi entre l’Allemagne et l’Arabie Saoudite. Il revient passer sa terminale au lycée Lyautey à Casablanca, puis s’envole pour Paris afin de poursuivre des études en droit des affaires à l’université Panthéon-Assas. Il en sort avec un master en droit des affaires, commerce et fiscalité. Il obtient par ailleurs un second master, en sciences politiques, à Sciences Po Paris. C’est durant ses années d’études qu’il fonde, avec Anas Alaoui Mdaghri, l’association Capdema (Cap Démocratie Maroc). Composée de membres issus de grandes écoles (Polytechnique, Sciences Po…), Capdema a pour but d’amener les jeunes étudiants marocains à s’intéresser à la chose publique dans leur pays. L’association militera ainsi pour un modèle marocain de monarchie parlementaire. Capdema participera aussi au collectif “Stop…

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres