Game of Thrones à la Haraka

A trois semaines de leur treizième congrès, les Harakis sont toujours dans le flou quant à celui qui reprendra la direction du parti. Aucun candidat ne s'est déclaré, mais la bataille se jouera certainement entre Mohand Laenser et Mohamed Hassad.

Par

Si personne n'a encore déclaré vouloir briguer le poste de secrétaire général, Mohand Laenser et Mohamed Hassad sont déjà vus comme de solides concurrents. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Du 28 au 30 septembre, le plus ancien parti du Maroc après l’Istiqlal tiendra son 13e congrès national. Si certains dirigeants estiment que la reconduction du SG sortant, Mohand Laenser, préserverait les rangs du Mouvement populaire – qui avait souffert d’une série de scissions depuis les années 1980 avant la réunification de 2006 -, d’autres spéculent sur l’arrivée de Mohamed Hassad à la direction du parti, pour initier une rupture et lui donner un nouveau souffle. «Il ne faut pas que l’on s’égare dans des guerres de chapelles. C’est d’abord la réussite du congrès qui compte, peu importe celui ou celle qui arrivera au poste de secrétaire général», commente Mohamed Moubdiî, membre de la direction sortante et maire de Fqih Bensaleh. «Les candidats doivent nous présenter un projet, une vision et nous expliquer le type de direction qu’ils veulent instaurer….

article suivant

Reprise partielle de la distribution du magazine TelQuel