Dans les coulisses de la réforme des CRI exigée par le roi

L’examen du projet de loi portant sur la réforme des CRI sera au menu du prochain conseil du gouvernement. Retour sur le fond et l’esprit de cette réforme chapeautée par Abdelouafi Laftit.

Par

C'est le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, qui a chapeauté la réforme des CRI. Crédit: Tniouni/TelQuel

Reporté le 12 juillet lors d’un conseil du gouvernement, l’examen du projet de loi sur la réforme des CRI (Centres régionaux d’investissement) n’a toujours pas eu lieu, sans aucune explication de la part de l’Exécutif. Selon une source proche de la primature, la réforme sera à l’ordre du jour du prochain conseil du gouvernement du 2 août. « Des ministres avaient émis des remarques qui ont été considérées comme pertinentes. Le report a été décidé, car il fallait régler des problèmes techniques. Aujourd’hui, le texte est prêt », confie notre source. Le fond de la réforme Ce coup d’accélérateur intervient au lendemain du discours du Trône, dans lequel Mohammed VI a appelé à « activer la réforme des Centres régionaux d’investissement en leur accordant les prérogatives nécessaires pour remplir leur mission correctement ». Appelée à booster l’investissement et l’emploi, la réforme des CRI devrait entrer en vigueur en 2018, du moins selon la…

article suivant

Les vacances scolaires de printemps reportées