Élites fluctuantes

Élites fluctuantes

Par Aicha Akalay

Les intellectuels font cruellement défaut. Il manque un monde d’idées dans lequel les maux sont conceptualisés et débattus. Alors nous ressortons, du fond des placards de notre histoire, des formules peu adaptées pour parler de ce que nous ne savons décrire. Les années de plomb sont de retour au Maroc, disent et écrivent ceux qui commentent les jugements injustes du Rif. Sabotage, exagération et mauvaise foi, répondent les dignitaires de l’Etat.

Le comparatif avec un épisode de l’histoire du Maroc, où trop d’innocents ont été enlevés, torturés, tués, ne peut.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

52 des 53 détenus du Hirak feront appel de leur condamnation

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.