Zéro point

Par Mehdi Michbal

Un jeu solide, une bonne organisation, un bon football, mais zéro point”. Voilà comment l’ancienne star du foot italien Del Piero a commenté l’élimination de l’équipe du Maroc du Mondial russe. Un commentaire qui résume tout et qui nous rappelle l’essentiel : notre résultat, le zéro point. Car c’est ce qui compte finalement. A quoi sert de mouiller le maillot, de se créer des dizaines d’occasions si on ne les concrétise pas, si on ne marque pas, si on ne gagne pas de points ? A rien, sauf peut-être à faire avaler aux 34 millions de Marocains la pilule des deux cruelles défaites contre l’Iran et le Portugal. Nous avons perdu. Non pas parce que Bouhaddouz a marqué contre son camp à la 95e minute, et surtout pas à cause de l’arbitre américain qui a dirigé le match contre le Portugal. Le Maroc a perdu parce qu’il a manqué d’efficacité. Et de réalisme. Depuis son arrivée à la tête de la sélection, Hervé Renard a imprimé un style de jeu…

article suivant

Viva Zmagria!