Horizon 2026

Par Fatym Layachi

Ça y est, le ramadan se termine, l’été peut commencer. Ta mère a arrêté de se plaindre et tes collègues se remettent à penser aux vacances. Le mois sacré a été comme une parenthèse. La vie reprend son cours doucement. La Coupe du Monde commence. Les pronostics les plus improbables et les rêves les plus fous sont permis. La ferveur se diffuse partout, sur les réseaux sociaux, dans les groupes WhatsApp, et ponctuent à peu près toutes les discussions. Tout le monde y croit. Même toi tu te mets à t’intéresser au foot. Ton cousin est persuadé que le Maroc arrivera en demi-finale. Il y croit tellement que c’est touchant. Toi, tu trouves ça beau cet engouement collectif. Ça fait du bien, toutes ces énergies positives. Et puis il y a eu une annonce fâcheuse. Le plus beau pays du monde n’organisera pas la Coupe du Monde en 2026. Le verdict est tombé. Est-ce que tu es déçue ? Pour être déçue, il aurait fallu que tu y croies. Et pour être parfaitement honnête, tu ne sais pas si tu…

article suivant

On cherche un Rafic Hariri marocain