Football thérapie

Par Mehdi Michbal

Le Maroc est en crise. Une crise sociale, économique et politique. Une crise de confiance tout court, comme nous l’explique très bien le chef de l’Istiqlal, Nizar Baraka, dans une interview. Qu’est-ce qui pourrait nous sortir de cette déprime générale ? Pour beaucoup de gens, la réponse est simple : “Rien, sauf un exploit en Coupe du Monde”. Comme ce dirigeant de banque qui nous explique que son établissement, comme toutes les autres banques du pays, peine à distribuer des crédits à l’économie, et que son seul espoir est de voir les poulains d’Hervé Renard passer en huitième de finale pour que la machine soit enfin relancée.

“on se rabat, comme beaucoup de Marocains, sur notre dernier espoir : le foot“

Mehdi Michbal
Ce banquier n’est pas naïf, mais très réaliste. Un peu trop même. Il est convaincu, à l’instar de beaucoup d’autres têtes bien faites de ce pays, qu’aucune solution ne viendra des politiques. Que le nouveau modèle de développement tant attendu ne verra pas le jour de sitôt. Et que même si on arrive à accoucher d’un projet…
article suivant

KhawaPeople, la vidéo bien inspirée d’Orange pour oublier la Malhama (Vidéo)