“La réalisation et le montage de cette malhama sont tellement affreux qu’ils pourraient devenir cultes dans le futur, quand nous aurons le recul pour rire de notre présent grotesque” – Telquel.ma

“La réalisation et le montage de cette malhama sont tellement affreux qu’ils pourraient devenir cultes dans le futur, quand nous aurons le recul pour rire de notre présent grotesque”

Par Réda Allali

Il est des jours où la rédaction de cette page requiert moult efforts. Il faut enfiler un scaphandrier numérique et plonger dans les entrailles ténébreuses de la Toile pour extraire un objet suffisamment étrange pour intéresser nos estimables lecteurs. Il s’agit de trouver quelque chose qui ait du sens, l’analyser et le livrer sous une forme qui respecte les standards de Zakaria Boualem et ceux du MarocModerne que nous nous efforçons, dans la douleur, de construire ensemble. Et puis il y a des semaines où un objet s’impose dans le paysage collectif avec une telle force qu’il produit à lui seul une page comme celle que vous allez lire aujourd’hui. La malhama. Pour les non-arabophones, il s’agit à la base d’un exercice artistique qu’on peut traduire par “épopée”, comprenez une chanson qui a pour vocation d’exalter l’héroïsme collectif et de célébrer la gloire de nous-mêmes, et merci. Voilà pour les généralités.

Cette semaine, nous avons eu droit à une vidéo très pénible, longue d’une douzaine de minutes, présentée au public marocain comme une malhama consacrée à notre participation à la Coupe du Monde. Soyons clairs, ce truc.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Quelles sont les prochaines étapes pour la loi de finances rectificative?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.