Sidi Ali: Tarmilate, une localité en panne sèche

La région d’Oulmès vit pour une bonne part dans la précarité, à l’image de Tarmilate, proche de la source de Sidi Ali exploitée par les Eaux minérales d’Oulmès. Le sous-sol regorge pourtant d’or bleu, dont les habitants attendent toujours les retombées.

Par

Surplombé par l’usine d’embouteillage de Sidi Ali, le bidonville de Tarmilate est dépourvu 
de canaux 
d’assainissement. Crédit: TOUMI/TELQUEL

Nous ne sommes pas opposés à la fille de Franco, mais elle doit nous aider à vaincre cette misère”, lance, en tamazight, Mohamed Ou’ndir. Sa requête est adressée à Miriem Bensalah. C’est elle qu’il appelle la fille de Franco, surnom du défunt Haj Abdelkader Bensalah. Il doit la comparaison avec le général espagnol à son côté impitoyable avec les occupants français, nous affirmait Miriem Bensalah en 2012. Fondateur d’Holmarcom, Abdelkader Bensalah a bâti son empire sur la source d’Oulmès, dont il a la concession pour l’exploitation depuis les années 1970. Elle est renouvelée pour 25 ans en 1983, puis pour un autre quart de siècle en 2010, devenant avec le temps un bijou de famille des Bensalah. Mohamed Ou’ndir connaît bien cette histoire. Il vit à Tarmilate, à quelques kilomètres de la source de Sidi Ali Cherif, dont l’eau…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer