Le soutien de Blatter au Maroc, c’est un peu comme si Al Capone s’était mis à militer pour la transparence – Telquel.ma

Le soutien de Blatter au Maroc, c'est un peu comme si Al Capone s'était mis à militer pour la transparence

Par Réda Allali

Zakaria Boualem est très agacé. La FIFA, que Dieu prélève en elle le droit, se prépare à une nouvelle félonie pour éjecter notre dossier de candidature à la Coupe du Monde avant le grand vote. Par un de ces coups fourrés dont ils ont le secret, les tout-puissants organisateurs du football mondial ont tranquillement orienté le système de notation des pays pour nous pénaliser, voici l’affreuse vérité. Avant d’aller plus loin, il faut vous préciser que notre héros nourrit les plus grands doutes sur notre capacité à organiser cette Coupe du Monde, et il faut ajouter qu’il n’est pas convaincu de la pertinence de la démarche intellectuelle qui conduit à la réclamer.

Pire encore, il accepterait un échec avec fair-play, il le trouverait même logique lorsqu’on sait que notre concurrent s’appelle les États-Unis. Mais ce qu’il n’accepte pas, c’est de se faire éjecter comme un malpropre par une manœuvre pleine de fourberie, c’est un sentiment abominable. Vous avez compris le principe : je peux dire que je suis un peu faiblard, mais je n’accepte pas que tu le dises toi, et encore moins que tu magouilles pour le démontrer. Vous pouvez trouver.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

La RAM réalise un résultat net de plus de 100 millions de dirhams en 2016-2017

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.