Frère Tariq

Par Fatym Layachi

L’actualité est assez folle ces derniers temps. Tu as l’impression que tout va dans tous les sens. Il y a des polémiques, de grands débats, des tempêtes dans des verres d’eau, des indignations exagérées et des silences coupables. Il y a un Salon du livre pour donner un peu d’espoir une fois par an, il y a la Ligue des champions pour te ramener sur terre toutes les semaines et il y a la valse des mariages, des enterrements et des vernissages pour te donner l’impression de faire plein de choses. Et puis il y a les réseaux sociaux. Les coups de gueule en cent quarante caractères et les longs monologues prétentieux pour générer du like. Il y a les gens qui commentent, qui s’agitent en cliquant. Et au milieu de tout ça tu vois passer une image que tes contacts partagent. Une affiche qui annonce “une rencontre ouverte avec le public en soutien au professeur Tariq Ramadan” dans le cadre de “l’Initiative nationale de soutien.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Deux millions d'emplois d'ici 2025, esprit d'entreprise, hôpitaux de proximité... les promesses du RNI

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.