Vous reprendrez bien un peu de thé ?

Par Aicha Akalay

Avant d’enquêter sur un secteur qui pèse plusieurs milliards de dirhams, la rédaction de TelQuel n’y a pas réfléchi à deux fois, mais a essayé d’y mettre doublement les formes. C’est que l’enjeu est de taille : la santé des Marocains est engagée. Le thé que nous buvons ne présente-t-il aucun danger pour notre santé, comme le jurent les responsables de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ? Nous avons testé plus d’une dizaine de thés auprès d’un laboratoire européen indépendant. Chaque étape a été supervisée par un huissier de justice. L’anonymat des marques a été respecté tout au long du process. Enfin, les résultats ont été envoyés aux marques concernées et à l’organisme public de contrôle, l’ONSSA. Chers lecteurs, nous vous le donnons en mille : nous n’avons reçu aucune réponse de fond sur la présence de certains pesticides dangereux,.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Affaire du bus: Après l'indignation, l'oubli

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.