20 ans de prison ferme pour un jeune condamné pour les émeutes de Béni Bouayach

La Cour d'appel d'Al Hoceïma a prononcé de nouvelles sentences dans l'affaire des événements du 26 mars 2017, lors desquels un bâtiment et des véhicules de la police ont été incendiés à Béni Bouayach.

Par

Au sortir des audiences quotidiennes, les proches des détenus du Hirak échangent quelques nouvelles. Crédit : Thomas Savage / TelQuel

Selon Rachid Belâali, coordinateur du comité de défense du Hirak à Al Hoceïma, Hassan Barba, 19 ans, a écopé de 20 ans de prison ferme. La même source confirme que Hassan Hajji, condamné à 10 ans de prison en première instance, a vu sa peine doublée en appel.

Me Belâali ajoute également que la peine initiale de 5 ans prononcée contre Khalid El Bouhani a été alourdie à 10 ans. Les accusés sont notamment accusés de « mise à feu volontaire d’un bien d’autrui » et « entrave à la circulation ».

De son côté, l’avocat du Hirak Abdessadak El Bouchattaoui a été condamné à 20 mois de prison ferme par le tribunal de première instance d’Al Hoceïma. Il était poursuivi notamment pour « incitation à commettre des crimes et des délits » et « appel à participer à une manifestation non-autorisée« .

article suivant

Nasser Zafzafi accuse un témoin de trafic de drogues et annonce une grève de la faim

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.