Marsa Maroc règle 88,7 millions de dirhams au fisc

Marsa Maroc a subi un redressement fiscal de 88,7 millions de dirhams à la suite d'un contrôle portant sur l’impôt sur les sociétés, l’impôt sur le revenu et la TVA au titre des exercices de 2013 à 2015.

Par

Le PDG de Marsa Maroc, Mohamed Abdeljalil, le jour de l'introduction en Bourse. Crédit: David Rodrigues

L’opérateur portuaire a annoncé dans un communiqué diffusé ce lundi 25 décembre qu’il a fait l’objet d’un redressement fiscal « portant sur l’impôt sur les sociétés, l’impôt sur le revenu et la taxe sur la valeur ajoutée au titre des exercices 2013, 2014 et 2015« .

Lire aussi : CMR, CDG et Wafa Assurance entrent au capital de Marsa Maroc

L’opérateur a entamé des négociations avec l’administration fiscale qui ont abouti à un protocole d’accord qui exige de Marsa Maroc le règlement d’un montant fixé à 88,7 millions de dirhams.

« Le résultat net annuel au titre de l’exercice 2017 sera impacté par cette charge fiscale exceptionnelle », précise l’opérateur. « En dépit de cet évènement non récurrent, Marsa Maroc confirme que l’activité et le chiffre d’affaires prévus pour la fin de l’année s’inscrivent dans les mêmes tendances d’évolution observées durant le premier semestre 2017 », poursuit le communiqué.

Cette annonce tombe mal pour l’opérateur portuaire dont les résultats au titre de l’année 2017 s’annoncent moroses. Lors de la présentation de ses résultats semestriels, Marsa Maroc tablait sur des réalisations « similaires à 2016 » dans l’espoir de rattraper au cours du second semestre le recul enregistré au cours des 6 premiers mois de l’année. L’opérateur portuaire a ainsi vu son résultat net reculer de 9,5 %  à 259 millions de dirhams. Le redressement fiscal aggravera, en outre, la baisse des bénéfices.

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.