La RAM veut porter plainte contre Abdelkader Messahel à Paris – Telquel.ma

La RAM veut porter plainte contre Abdelkader Messahel à Paris

La RAM contre attaque. La compagnie qui avait dénoncé les accusations de "transporter autre chose que des passagers"  veut déposer plainte pour "diffamation" devant le tribunal de grande instance de Paris contre le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

Par

Crédit: AFP

Royal Air Maroc (RAM) va déposer plainte pour diffamation devant le tribunal de grande instance de Paris contre Abdelkader Messahel, le ministre algérien des Affaires étrangères qui avait accusé la compagnie marocaine de “transporte(r) autre chose que des passagers”. L’information a été révélée par M6 info, site d’information issu du partenariat entre Yahoo et la chaîne française M6. Elle nous a été confirmée par une source autorisée de la compagnie aérienne.

« Début novembre, une réunion se serait tenue au siège de la compagnie aérienne à Casablanca avec la direction de RAM, des avocats marocains et un célèbre cabinet d’avocats français. Toutes les options de poursuite ont été examinées à la suite des déclarations du ministre des Affaires étrangères algérien. Celle d’un dépôt de plainte devant la justice française prédominait », poursuit le site d’infirmation. Notre source à la RAM confirme que l’option de la plainte a été retenue.

L’affaire remonte au 20 octobre dernier. A Alger, lors de l’université d’été du Forum des chefs d’entreprise (FCE), Abdelkader Messahel a vanté l’attractivité de l’Algérie pour les affaires en la comparant aux autres pays du Maghreb. Il s’est d’abord attaqué aux banques marocaines : « trop souvent, on nous compare au Maroc, mais il n’y a rien. Les banques marocaines, c’est le blanchiment de l’argent du haschisch. Ça, tout le monde le sait. Ce sont des chefs d’État africains qui me le disent ». Ce faucon du régime algérien a ensuite visé la RAM. Sous les applaudissements, il renchérit : « Et la Royal Air Maroc transporte autre chose que des passagers, et cela tout le monde le sait ».

Lire aussi: Maroc-Algérie: réactions en chaîne après la sortie « irresponsable » de Messahel

Lire aussi: Messahel, diplomate en chef algérien et « Marocophobe » attitré

Lire aussi: Le Premier ministre algérien soutient « à 100% » Messahel

Cette sortie du ministre algérien a mis le feu aux poudres entre les deux voisins, dont les relations sont déjà exécrables. Le ministère marocain des Affaires étrangères a immédiatement réagi en convoquant le chargé d’affaires de l’ambassade d’Algérie. Rabat dénonce des déclarations « irresponsables« , « voire enfantines« . Le groupement des banquiers marocains fustige pour sa part des accusations « graves et mensongères ». La RAM menaçait elle d’ores et déjà de s’en remettre à la Justice:

La Royal Air Maroc entend faire respecter son honneur, celui de ses 4.000 collaborateurs et de ses 7 millions de passagers, dont 2 millions de passagers africains, en usant de toutes les voies de droit qui lui sont offertes (…) Le chef de la diplomatie algérienne a cru pouvoir gravement diffamer la compagnie Royal Air Maroc en tenant des propos dénués de tout fondement. Ces déclarations ont été tenues incontestablement dans l’intention de nuire au rayonnement du Maroc à travers sa compagnie aérienne nationale. Ce qui dénote d’un manque de professionnalisme flagrant et d’une méconnaissance totale de la diplomatie.

Inspirée, la compagnie nationale ajoutera par la suite un trait d’humour à ses menaces, surfant sur la victoire des Lions de l’Atlas à Abidjan lors des éliminatoires de la Coupe du monde avec cette publicité :

7390713_64ad175c-c896-11e7-b6c4-76635f28ef58-1

article suivant

Mohammed VI reçoit Guterres à Rabat à l'issue du Pacte de Marrakech

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.