Portfolio: le Flatta un festival inédit qui allie art et nature à Tanger et Tétouan

Sensibiliser les générations futures au rapport de l’art à la nature est l’ambition d’une série d’ateliers pour enfants initiée à Tanger et Tétouan par les organisateurs du festival Flatta .

Par

Atelier de Land Art pour les enfants. © Flatta

Après avoir invité dix artistes à effectuer une résidence et des interventions artistiques dans les forêts Nakkata (Tétouan) et Perdicaris (Tanger), les organisateurs de la première édition du festival de land art (expression artistique dans le cadre et avec les matériaux de la nature) Flatta entament une série d’ateliers pédagogiques in situ jusqu’au 26 décembre. Le but: sensibiliser les plus jeunes au rapport de l’art à la nature.

Chaque workshop réunira une quarantaine d’enfants issus de milieux défavorisés, pour une visite du parcours des œuvres. Au menu, il y aura aussi des ateliers sur le modèle d’expression du land art et son rôle dans la sensibilisation à respecter la nature.

Les enfants auront pour mission de créer leurs propres œuvres d’art dans les forêts de Perdicaris et Nakkata. Les prochains ateliers programmés (2 à la forêt de Nakkata et 4 ateliers à Perdicaris) sont prévus pour décembre.

Oeuvre de Mehdi Ouahmane. © Flatta

Oeuvre de Mehdi Ouahmane. © Flatta

 

Noureddine OUARHIM. © Flatta
Oeuvre de Noureddine Ouarhim. © Flatta

 

 

 

 

 

 

 

Oeuvre de Moh HAROUCH. © Flatta
Oeuvre de Moh Harouch. © Flatta

 

 

 

 

 

 

 

Atelier de Land Art pour les enfants. © Flatta
Atelier de Land Art pour les enfants. © Flatta

 

 

 

 

 

 

 

Oeuvre de Mohcine Raahoui. © Flatta
Oeuvre de Mohcine Raahoui. © Flatta

 

 

 

 

 

 

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc