La RAM négocie le retour des ordinateurs sur ses vols vers les USA

La RAM négocie la levée de l’interdiction des ordinateurs portables, imposée pour les vols à destination des États-Unis. D'autres compagnies ont déjà obtenu cette levée. 

Par

Crédit: DR

La RAM négocie la levée de l’interdiction des ordinateurs portables, imposée pour les vols à destination des États-Unis. D’autres compagnies ont déjà obtenu cette levée. 

« Des négociations sont en cours avec les autorités américaines et nous nous attendons à une levée de l’interdiction d’ici le 19 juillet au plus tard« , affirme une source au sein de la Royal Air Maroc citée par l’agence de presse Reuters ce jeudi 6 juillet.

Ces négociations ont lieu près de quatre mois après la décision de l’administration américaine d’interdire l’utilisation d’appareils électroniques plus grands que des smartphones sur des vols au départ de neuf pays de la région Moyen-Orient & Afrique du nord (Mena), dont le Maroc.

Lire aussi : Comment les compagnies aériennes ont trollé l’Electronic Ban américain

L’annonce de ces négociations intervient dans la foulée de la levée de cette interdiction pour les compagnies aériennes Emirates, Etihad et Turkish Airlines. De son côté la compagnie aérienne saoudienne, Saudi Airlines avait annoncé une levée de l’Electronic Ban pour ses vols en partance de Riyad et de Jeddah d’ici le 19 juillet prochain.

Le 29 juin, le secrétaire d’État à l’Intérieur américain John Kelly avait annoncé un renforcement des mesures de sécurité dans les aéroports américains. Ces mesures devaient empêcher « les terroristes de réussir« , et permettre la fin de l’Electronic Ban décrété fin mars.

Lire aussi : Les États-Unis interdisent tablettes et ordinateurs en cabine sur des vols au départ du Maroc

Au début du mois de juin, Kelly avait déclaré que les 10 premiers aéroports touchés par la mesure bénéficieraient d’une opportunité pour lever l’interdiction s’ils adoptaient »certaines mesures« . Les vols des compagnies aériennes Royal Jordanian, Kuwait Airways et Egypt Air sont toujours concernés par l’Electronic Ban.

article suivant

Affaire Benalla : l'Intérieur charge les services de Macron

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.