Al Hoceima: les manifestations se poursuivent après l'arrestation de Nasser Zefzafi

Près de 3.000 manifestants réclamant la libération du leader du mouvement de contestation d'Al Hoceima  ont défilé dans les rues de la ville du Rif dans la soirée du 29 mai.

Par

Crédit : AFP

C’est sur les coups de 22 heures que les militants du Hirak d’Al Hoceima ont investi les rues de la ville dans la soirée du 29 mai. Lors de cette première manifestation organisée depuis l’arrestation de Nasser Zefzafi, près de 3.000 militants étaient rassemblés dans le quartier de Sidi Abed selon des journalistes présents sur place. Les manifestants ont notamment réclamé la libération du leader du Hirak d’Al Hoceima et celle d’autres militants faisant l’objet d’une enquête pour « atteinte à la sûreté de l’État« .  De nombreux manifestants défilaient avec des portraits de Nasser Zefzafi arborant l’inscription: « Nous sommes tous  Zefzafi« .

Aucun incident notable n’a été rapporté durant ce rassemblement où les manifestants ont également réclamé « liberté, dignité et justice sociale« . D’autres manifestations ont été organisées dans la région, plus précisément à Nador et dans les villes d’Atroukoute et Imzouren où une marche s’est déroulée dans l’après-midi du 29 mai.

 

Lire aussi : Nasser Zefzafi arrêté pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État »

Lire aussi : Que revendiquent les militants du Hirak d’Al Hoceima?