L'Algérie (presque) privée d'internet

C'est un vendredi (presque) sans internet en Algérie ce 14 avril. En cause, des travaux entrepris sur un câble sous-marin de la ville d'Annaba, selon le ministère de la Poste et des Technologies

Par

Publicité sur Internet

AFP

Des intempéries survenues au début du mois de mars ont endommagé le câble sous-marin d’Annaba, qui relie l’Algérie à Marseille. Le trafic internet est interrompu sur tout le territoire algérien, alors que les autorités ont entamé les travaux pour remplacer le câble défaillant. La coupure, survenue dès 1h du matin, devrait durer jusqu’à 18h, selon le ministère de la Poste et des Technologies.

L’interruption d’internet semblait toucher les internautes de manière relativement aléatoire, notamment sur les réseaux ADSL, alors que les réseaux mobiles, 3G et 4G continuaient de marcher.

 

Au cours des dernières années, l’Algérie a connu de nombreux problèmes avec la fourniture d’internet. En octobre 2015, la rupture du même câble reliant Annaba à Marseille avait causé une panne géante dans le pays et privé les Algériens d’accès internet pendant une semaine. En juin 2016, pour prévenir les risques de fraudes aux épreuves du baccalauréat, l’accès à internet avait été coupé par le gouvernement dans l’ensemble du pays.

article suivant

Hakim Benchamach plébiscité à la tête du PAM

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.