Mohamed Najib Boulif: "Nous avons échoué"

"Nous avons perdu, mais nous ne sommes pas éliminés", estime le ministre délégué sortant aux Transports, Mohamed Najib Boulif (PJD). 

Par

Crédit: R. Tniouni

Le ministre délégué sortant des Transports a reconnu dans un statut publié sur son compte Facebook la « défaite » du PJD qui était pourtant arrivé en tête des législatives du 7 octobre. « Je le dis franchement. Nous avons échoué au cours des cinq derniers mois, même si ce n’est qu’une première phase de la compétition« , écrit Najib Boulif, empruntant au jargon footballistique. « Nous avons perdu, mais nous ne sommes pas éliminés », ajoute-t-il. « Les rapports de force qui sont complexes ne sont pas aujourd’hui en notre faveur« , souligne Boulif qui en a profité pour dire tout le bien qu’il pense du secrétaire général d’Abdelilah Benkirane, son « Zaïm« . « Ne t’en fais pas, tu reviendras (…) quand le ciel sera plus dégagé« , écrit-il à l’attention de l’ex-chef du gouvernement.

La sortie de Mohamed Najib Boulif survient trois jours après l’annonce de la composition du gouvernement par Saad Eddine El Othmani. Le remplaçant d’Abdelilah Benkirane à la tête du gouvernement a accepté d’intégrer l’USFP à l’Exécutif, chose que son prédécesseur avait énergiquement refusée.

Contacté par Telquel.ma pour plus de précisions sur sa sortie, Mohamed Najib Boulif n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Lire aussi : El Othmani compose sa majorité : l’USFP entre au gouvernement  

 

article suivant

Sahara : le Maroc doit-il être rassuré par les propos de la team Biden ?