Enquête sur des posts faisant "l'apologie" de l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie

Les départements de Mohamed Hassad et de Mustapha Ramid ont annoncé l'ouverture d'une enquête sur des posts publiés sur les réseaux sociaux faisant « l'apologie » de l'assassinat de l'ambassadeur russe.

Par

Crédit: DR

Les ministères de l’Intérieur et de la Justice ont ouvert une enquête sur des publications Facebook jugées extrémistes et faisant l’apologie de l’assassinat de l’ambassadeur russe, ont annoncé les départements de Mustapha Ramid et Mohamed Hassad, le 22 décembre, dans un communiqué conjoint.

« Étant donné que l’apologie d’actes terroristes constitue un crime puni par la loi, conformément à l’article 218-2 du Code pénal, une enquête a été ouverte par les autorités compétentes, sous la supervision du parquet général, en vue d’identifier les personnes impliquées et engager les procédures juridiques à leur encontre » précise le communiqué, sans donner plus de détails sur la nature des posts et les contenus incriminés.

« Ces agissements extrémistes et inacceptables sont aux antipodes des préceptes de l’Islam prônant la tolérance et rejetant tout extrémisme et sont contraires aux constantes de la société marocaine fondées sur la modération, le juste milieu et la consécration des valeurs de tolérance et de cohabitation », peut-on encore lire.

L’ambassadeur de Russie en Turquie a été tué lundi 19 décembre dans un attentat perpétré par un policier armé qui a évoqué une vengeance pour la ville syrienne d’Alep, en passe de tomber aux mains des forces gouvernementales avec le soutien de Moscou, selon les autorités russes.

Lire aussi : Le Maroc condamne l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara

article suivant

Les Marocains du programme pour les jeunes leaders africains de la Fondation Obama témoignent

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.