La promenade maritime de la mosquée Hassan II fait peau neuve

Mohammed VI a officiellement lancé les travaux d'aménagement de la promenade maritime de la mosquée Hassan II de Casablanca. Le projet mobilisera 200 millions de dirhams d'investissement.

Par

Crédit : MAP

Mohammed VI a procédé, ce 14 décembre, au lancement des travaux d’aménagement de la promenade maritime de la mosquée Hassan II, à Casablanca, rapporte la MAP. Ce projet, visant à « renforcer » l’attractivité touristique et à « améliorer » la condition de vie des habitants de ce quartier, nécessitera un investissement de 200 millions de dirhams.

Dans le détail, il est prévu de mettre en place un parc urbain ouvert au public ainsi qu’un aménagement de la corniche tout au long de la digue d’El Hank. Sur cette parcelle de terrain, longue de 1,5 kilomètre, un pôle belvédère (comprenant une plate-forme événementielle et des cafés) devrait voir le jour, au même titre qu’un pôle ludique (aire de jeux, zone de fitness, fontaines), d’un pôle culturel, avec des espaces de vente de produits artisanaux, et d’un pôle abritant plusieurs restaurants et offrant un parking souterrain.

Cet aménagement, visant à conforter la ville de Casablanca en tant que « locomotive de développement économique », s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention relative à la mise en valeur du littoral de la Région de Casablanca-Settat, signée le 26 septembre 2014 sous la présidence de Mohammed VI. Cette dernière prévoit par la suite l’aménagement des corniches de Dar Bouazza, Aïn Diab, Aïn Sebaâ et Mohammedia. En tout, l’enveloppe budgétaire globale avoisine les 700 millions de dirhams.

article suivant

Funérailles : limitation du nombre de présents à dix personnes