Salaheddine Mezouar à la COP22 : « Clôturons les négociations, j’ai un avion à 22 heures »

Si les négociations tardaient, Salaheddine Mezouar pourrait ne pas assister à la clôture de la COP22.

Par

Salaheddine Mezouar © Yassine Toumi

Sprint final à la COP22. Les négociations n’avaient pas encore abouti à 18 h 30. En assemblée plénière, le président de la COP22 Salaheddine Mezouar a urgé les négociateurs à trouver un consensus rapidement.

« J’avais moi même un avion à prendre pour une destination lointaine à 18 h, je l’ai repoussé à 22 h. Je serais malheureux de ne pas pouvoir participer à la clôture d’une COP qui a été riche. J’insiste je demande aux parties qui continuent à instituer sur certains points de trouver un consensus, » déclare-t-il en assemblée plénière.

Quels sont donc les pays qui empêchent Salaheddine Mezouar de rejoindre le roi en Éthiopie ? « Personne, nous sourit-il. Je suis sûr qu’ils vont trouver un arrangement sur un dernier point de blocage ».

La session de clôture reprendra « ultérieurement ».

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles