Incendie de forêt: 330 hectares partis en fumée à Tétouan et Larache

Le bilan des trois incendies qui ont ravagé pendant trois jours des forêts à Tétouan et Larache, fait état de 330 hectares détruits.

Par

(Photo archives) Crédit DR

Près de 330 hectares de forêt ont été détruits par les flammes suite à trois incendies qui se sont déclarés les 7 et 8 août dans les provinces de Tétouan et de Larache, et qui ont finalement été maîtrises le 10 août. Dans la province de Larache, notamment dans les caïdats de Khmis-Sahel et Boujediane, deux incendies ont été maîtrisés après avoir ravagé environ 245 hectares (ha) de végétation, a expliqué à la MAP une source de la délégation régionale du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD). L’incendie de Khmis Sahel a ravagé près de 180 ha de massifs, composés de chêne-liège, d’eucalyptus et d’autres plantes de forêt tandis que celui de Boujediane a ravagé environ 65 hectares de massifs forestiers, composés essentiellement de chêne-liège et d’autres plantes.

À Tétouan, c’est une zone forestière située dans la commune rurale de Jbel Lahbib qui a brûlé, ravageant environ 85 ha de massifs forestiers composés également de chêne-liège et d’autres plantes.

La chaleur excessive, les vents forts et la profusion des herbes ajoutés au relief accidenté de la région ont compliqué l’extinction de cet incendie, précise la source. À noter que ces feux de forêt ont entraîné le blocage de la circulation des trains vers Tanger.

Une enquête a été ouverte par le parquet général pour déterminer les causes de l’incendie.

Chaque année, près de 3 000 hectares de forêts en moyenne sont ravagés par le feu (chiffres de 1960-2009) au Maroc, d’après le Haut commissariat aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

article suivant

Sahara: “Pay no mind”