Des affrontements à Marrakech à cause du retard de versement des bourses

Au moins quatre étudiants ont été arrêtés et une trentaine ont été blessés suite à des affrontements entre les étudiants et les forces de l'ordre le 19 mai à Marrakech.

Par

Crédit AICPRESS

Quatre étudiants, au moins, ont été arrêtés à Marrakech suite à des affrontements qui ont éclaté entre les forces de l’ordre et les étudiants de la cité universitaire de Marrakech. Les affrontements ont fait plusieurs victimes des deux côtés, nous informe Omar Arbib, président de la section locale de l’AMDH. « On a compté 25 étudiants blessés et une dizaine d’éléments de forces de l’ordre », précise-t-il.

À l’origine du conflit, une centaine d’étudiants défilant dans les alentours de la cité universitaire de la ville ocre pour protester contre le retard de versement des bourses. Arbib nous précise qu’« une intervention des forces de l’ordre les a obligés à rebrousser chemin vers la cité devant laquelle ils ont tenu un sit-in ». Les forces de l’ordre sont alors revenues à la charge obligeant les étudiants à se réfugier à l’intérieur de la cité universitaire.

Le président de la section de Marrakech nous explique que les affrontements ont duré « 6 heures », durant lesquelles les étudiants jetaient des pierres sur les forces de l’ordre afin de les empêcher de pénétrer dans l’enceinte universitaire pendant que les forces de l’ordre répliquaient par l’utilisation des camions antiémeutes équipés de canons à eau (voir la vidéo).

Les étudiants arrêtés seront présentés le 21 mai devant le procureur du roi qui décidera de la suite à donner à l’affaire.

 

Crédit AICPRESS

Crédit AICPRESS

Crédit AICPRESS

Crédit AICPRESS

Crédit AICPRESS

Crédit AICPRESS

AICPRESS_8009 - 2

Crédit AICPRESS

Crédit AICPRESS

 

 

article suivant

Essaouira mise sur une relance créative et volontariste