Un chauffeur de taxi décède après s'être immolé par le feu à Tanger

Un chauffeur de taxi décède après s'être immolé par le feu à Tanger

Un chauffeur de petit taxi, qui s’est immolé par le feu, est mort de ses brûlures dans la matinée du 24 avril.

Par

Immolation
Photo d'illustration. DR

La vague d’immolations par le feu se prolonge. Après Mmi Fatiha, vendeuse de Baghrir qui s’est immolée le 11 avril devant le siège de l’arrondissement de Bir Rami de Kènitra, voilà qu’un chauffeur d’un petit taxi trouve la mort ce 24 avril dans la matinée après s’être immolé par le feu selon la MAP. C’est à Tanger que le drame s’est déroulé.

Décédé à l’hôpital Mohammed V de la même ville, l’homme de 39 ans est passé à l’acte à 6 heures du matin «après avoir stationné son petit taxi près de la Place Mekka» peut-on lire dans une dépêche de la MAP.

Selon la même source, et au vu des données préliminaires, les supposés problèmes personnels du défunt l’auraient poussé à agir de la sorte. Une enquête a été ouverte à ce sujet sous la supervision du parquet général compétent.

article suivant

Genève III sera “un tournant”... ou le Maroc n'y retournera pas

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.