Sits-in dans trois villes européennes pour dénoncer les propos de Ban Ki-moon

Des centaines de Marocains résidant à l'étranger ont organisé des sits-in pour dénoncer les propos de Ban Ki Moon.

Par

Crédit: MAP

Ce sont quelques 700 personnes parmi les membres de la communauté marocaine établie en France qui ont pris part, dimanche 20 mars, à Paris, à un sit-in pour dénoncer « les propos provocateurs et le manque de neutralité du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon à l’égard du Sahara marocain« , selon un communiqué des organisateurs, cité par MAP.

Ce sit-in a été organisé par un collectif d’associations marocaines dans l’Hexagone sur le parvis des droits de l’Homme de la place du Trocadéro au cœur de la capitale française. La veille, quelques centaines de personnes se sont rassemblées, samedi 19 mars, à Montpellier pour dénoncer aussi les propos de Ban Ki-moon, qui a qualifié la présence du Maroc au Sahara d' »occupation« .

En Espagne aussi, ce sont des centaines de Marocains résidants dans la région de Catalogne (Nord-est de l’Espagne) qui ont participé samedi à Barcelone à un sit-in de protestation sous le même mot d’ordre. Lors de cette manifestation organisée sur la place Sant Jaume à l’initiative d’un collectif d’associations marocaines en Catalogne, les participants venus des de différentes provinces catalanes ont condamné, dans un communiqué lu au terme de ce sit-in les « déclarations irresponsables et hostiles » tenues par le secrétaire général de l’ONU. « Ces déclarations sont inédites de la part d’un SG des Nations unies et contraires aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU », ont-ils ajouté

article suivant

Enass, un nouveau média pour les “sans-voix” au Maroc