Loubna Abidar : « Mon combat est plus grand que les César ou les Oscars »

Loubna Abidar estime qu’elle mène un combat pour la liberté et la dignité de la femme marocaine.

Par

L'actrice Loubna Abidar. Crédit: Yohan Bonnet, AFP

Dans une interview accordée au journaliste people Simo Benbachir et mise en ligne le 13 février, l’actrice Loubna Abidar revient, une nouvelle fois, sur sa nomination aux Césars ainsi que sur sa relation avec les medias occidentaux. «Même si ça me fait plaisir d’être la première marocaine à être nommée aux César, mon combat reste toutefois plus grand que les Oscars ou les Césars. Mon combat, c’est celui de la liberté et de la dignité de la femme marocaine», a-t-elle expliqué.

L’actrice est également revenue sur son passage dans l’émission Le Petit Journal diffusé par la chaîne française Canal + : « L’équipe du Petit journal m’avait contacté depuis plusieurs mois mais j’avais décliné l’invitation car je me sentais après le déchaînement d’insultes que j’ai reçu suite à mon rôle dans Zin li Fik. Quand je suis passé au Petit Journal, je me suis senti comme une star».

Autre sujet abordé lors de cet entretien, le prochain rôle de Loubna Abidar. « Mon prochain rôle c’est celui d’une femme amazighe qui essaie de percer en Europe » a déclaré l’actrice qui ne souhaite plus interpréter le rôle de prostituée afin de faire valoir ses « talents d’actrice en interprétant d’autres personnages».

Lire aussi : Loubna Abidar agressée et moquée à Casablanca