Détails des investissements pour les provinces du Sahara

L’enveloppe de 77 milliards de dirhams d’investissements pour le Sahara annoncée en novembre vient d’être détaillée à l’occasion de la visite de Mohammed VI dans la région.

Par

Dakhla. Crédit : YoTuT/Flickr.

Mohammed VI est actuellement en visite dans le Sud. A cette occasion, est révélé le détail du plan de 77 milliards de dirhams qu’il avait annoncé à l’occasion de la dernière célébration de la Marche verte, en novembre 2015.

Lire aussi : Ce que Mohammed VI propose (concrètement) pour le Sahara

17 milliards pour la région de Dakhla

L’enveloppe prévoit 17,75 milliards de dirhams d’investissements pour la région de Dakhla-Oued Eddahab, dont 6,6 milliards de dirhams sont assurés par l’Etat.

Parmi ces 17 milliards de dirhams : 6 milliards de dirhams pour le port Dakhla Atlantique, 2,8 milliards de dirhams pour le développement de l’aquaculture, 1,3 milliard de dirhams pour la construction d’une station de dessalement d’eau de mer au profit de l’agriculture, 1,2 milliard de dirhams pour la valorisation des produits de la mer, ou encore 581 millions de dirhams pour le développement de l’écotourisme. A cela s’ajoute des budgets pour financer des programmes de protection de l’environnement, valorisation de la culture hassanie, de qualification des ressources humaines locales…

12 milliards de dirhams pour la région de Guelmim

Le président de la région de Guelmim-Oued Noun a annoncé que le programme de développement de sa région prévoit 12 milliards de dirhams d’investissements entre 2016 et 2021, dont 5,5 émanant de l’Etat.

Cette enveloppe comprend 3,9 milliards d’investissements pour les infrastructures routières (dont une voie express de 262 kilomètres), un milliard de dirhams pour le « renforcement des équilibres hydrauliques », entendez la construction d’un barrage et d’ouvrages de protection pour Tan Tan et Guelmim. Le programme prévoit aussi 1,2 milliard de dirhams pour l’assainissement et l’eau potable, 71 millions de dirhams pour l’emploi (réorganiser les organisations professionnelles, valoriser l’artisanat, développer la formation professionnelle…), 132 millions de dirhams pour le domaine de la culture, 371 millions de dirhams pour la préservation de l’environnement (création d’espaces verts par exemple), 810 millions de dirhams pour soutenir l’agriculture solidaire, 971 millions de dirhams pour la promotion de l’écotourisme ou encore 400 millions de dirhams pour améliorer la situation des nomades dans la région.

Côté social, 412 millions de dirhams seront alloués au développement du secteur éducatif et 531 millions de dirhams seront injectés dans la santé.

Lire aussi : Dans le Sud, les impôts ne représentent que 1 % du PIB

Lire aussi : 10 choses surprenantes que vous ne saviez pas sur le Sahara

Lire aussi : En 2015, qui investit au Sahara ?

article suivant

Turquie : Erdogan réélu président

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.