Enseignants-stagiaires: Le gouvernement interdira les marches "non autorisées"

Enseignants-stagiaires: Le gouvernement interdira les marches "non autorisées"

Le gouvernement a de nouveau haussé le ton face aux enseignants stagiaires en menaçant d'interdiction leurs futures manifestations. 

Par

Crédit: DR
Crédit: DR

Carton jaune pour les enseignants stagiaires, qui mènent un bras de fer avec le gouvernement depuis plusieurs mois. Le gouvernement a annoncé jeudi 21 janvier, par la voix du ministre du budget, Driss Azami Idrissi,  » qu’il ne permettra pas l’organisation d’une marche non-autorisée, et prendra toutes les mesures nécessaires pour garantir le respect de la loi « .

Des manifestations organisées simultanément dans plusieurs villes du Maroc le 7 janvier avaient été dispersées par la force par la police. Des images de manifestants blessés, certains le crâne en sang, ont suscité un vaste mouvement d’indignation sur les réseaux sociaux, mais aussi dans les rangs de l’opposition qui a réclamé des explications au gouvernement. Les enseignants-stagiaires manifestent pour l’abandon de deux décrets récemment adoptés par le gouvernement.

Le décret 2-15-588 prévoit désormais l’organisation de concours pour les candidats titulaires de diplômes de qualification du préscolaire, du primaire, du secondaire et du secondaire qualifiant délivrés par les centres régionaux. Le deuxième décret a trait au système des bourses, dont le montant mensuel passe de 2 450 à 1200 dirhams.  » Les deux décrets en question ne seront pas annulés, (et le) dialogue continuera dans ce cadre « , a martelé une nouvelle fois ce jeudi le ministre Azami.

Les enseignants stagiaires prévoient pour leur part de sortir le dimanche 24 janvier à Rabat dans le cadre d’une marche nationale.

Lire aussi : Casablanca.Une manifestation d’enseignants stagiaires violemment réprimée

Lire aussi: Les enseignants stagiaires défient le gouvernement en manifestant

Lire aussi :La répression des enseignants stagiaires met à mal le gouvernement

article suivant

Le texte adopté par la Chambre des représentants

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.