Le potentiel nucléaire marocain évalué par l'AIEA

Le potentiel nucléaire marocain évalué par l'AIEA

Des experts internationaux vont évaluer les capacités du Maroc en matière d’électronucléaire.

Par

Des experts de l'AIEA viennent expertiser le Maroc . Crédit : Luctheo/Pixabay.

Pour le moment, le Maroc ne produit pas d’énergie nucléaire. Mais cela ne saurait peut-être tarder. Une mission d’experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) va effectuer une visite du royaume en octobre prochain d’après un communiqué du ministère de l’Énergie. Le département d’Abdelkader Amara annonce aussi la réactivation du comité de réflexion sur l’électronucléaire et le dessalement de l’eau de mer par la voie nucléaire.

Le Maroc ne s’est jamais interdit de produire de l’énergie nucléaire un jour. Dans un communiqué datant du 16 septembre 2015,  le ministre de l’Énergie parle de l’énergie nucléaire comme une  « option alternative à long terme ». En octobre 2014, le responsable se voulait un peu plus précis en affirmant envisager « la production d’électricité à partir de l’énergie nucléaire à partir de 2030, à moins que les données régionales ne changent ».

Déjà un réacteur et un pôle de recherche

La mission de l’AIEA sera chargée d’évaluer « les capacités » du pays en matière de « programme électronucléaire ». Elle analysera notamment les infrastructures existantes, puisque le Maroc est déjà doté du Centre national de l’énergie des sciences et des techniques nucléaires (Cnesten). Situé entre Rabat et Kénitra, il n’est pour le moment dédié qu’à la recherche, mais « nous avons un rôle de formation. Le centre prépare les ressources humaines nécessaires à un programme électronucléaire », nous expliquait son responsable de communication Taïb Marfak en novembre dernier.

Lire aussi : La Mâamora: voyage au cœur du nucléaire marocain

article suivant

L’homme qui en avait trop dit

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.