Les filles d’Inzegane portent plainte contre leurs agresseurs

Les deux jeunes femmes poursuivies à Inezgane ont porté plainte pour « harcèlement, agression, menaces, discrimination, insultes, diffamation et non-assistance à une personne en danger ».

Par

Suite à leur arrestation et aux poursuites en justice entamées contre elles, les deux jeunes femmes arrêtées a Inezgane pour avoir porté des robes ont décidé, elles aussi,  de saisir la justice. Selon Al Yaoum 24, les deux femmes ont décidé de porter plainte contre quatre personnes, parmi lesquelles des  commençants et des vendeurs ambulants, pour « harcèlement, agression, menaces, discrimination, insultes, diffamation et non-assistance à une personne en danger ».

Lire aussi : Les élus PJD divisés sur l’affaire des jupes d’Inezgane

Contacté par Alyaoum 24, l’avocat des deux femmes, Bakar Sbaï, a fait savoir que la plainte a été déposée auprès du procureur du roi du tribunal de première instance d’Inezgane. Selon le magistrat, « l’incident a provoqué une grave crise psychologique pour les filles qui ont dû quitter leur domicile à cause des retombées de cette affaire ».

Lire aussi : Poursuivies pour avoir porté une robe : la vox populi surplombe la loi

L’avocat a également souligné que le but de cette plainte et de « corriger la faute de la justice qui n’a pas entendu tout le monde et s’est contentée de poursuivre les filles ». Il juge également que  « cette affaire n’est plus seulement celle de ces deux filles, mais celle d’une affaire de société, ou certains veulent, en dehors de la loi, ériger leur tutelle sur l’autre ».

Le procès des deux jeunes femmes se tiendra le 6 juillet prochain.

Regarder notre vidéo : Le souk d’Inezgane, théâtre de la défense des libertés individuelles

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.