Fives FCB/Ynna: 30 000 actions vendues

Sur 3,5 millions d’actions d’Aswak Assalam concernées par la vente aux enchères, seules 30 000 actions ont été vendues. L'avocat de Fives FCB compte demander une nouvelle séance de vente.

Par

Miloud Chaâbi
Miloud Chaâbi, dirigeant d'Ynna Holding. Crédit: DR

Comme prévue, la vente aux enchères des actions d’Aswak Assalam détenues par Ynna holding s’est tenue le mardi 23 juin. « La vente a débuté  à 13 heures  et  30 000 actions ont été vendues à 70 dirhams  l’action», annonce à Telquel.ma le cabinet d’avocat Bassamat qui défend Fives FCB.

Ce nombre d’actions vendues est toutefois loin des 3,5 millions d’actions concernées par l’opération. Le cabinet Bassamat explique  que « les enchérisseurs qui étaient intéressés ont certainement été refroidis en raison des articles parus dans certains journaux sur la supension  de la vente  par décision judiciaire ».

Cependant le cabinet d’avocat ne compte pas s’arrêter là. «Nous allons demander la fixation d’une nouvelle date de vente pour les actions », indique-t-il.

Demande de suspension rejetée

Le cabinet  Bassamat indique par ailleurs que Ynna Holding a déposé lundi 22 juin une nouvelle demande de suspension de la vente auprès du président du tribunal  de Commerce en se fondant sur l’expertise obtenu par Aswak Asalam. Une demande qui a «  été rejétée  juste avant le début de l’opération de vente», ajoute le cabinet .

Pour rappel, Ynna assment (filiale de la holding Ynna) et CPC Maroc (filiale marocaine du français Fives FCB) sont en différend depuis 2009. CPC Maroc (filiale marocaine de Fives FCB) reproche à Ynna Asment (filiale d’Ynna) d’avoir rompu un contrat de construction d’une cimenterie de manière non conventionnelle. De son côté Ynna Asment refuse de payer son client arguant qu’il n’a pas honoré ses engagements.

Un arbitrage international a donné raison à Fives FCB condamnant Ynna à payer une amende de 292 millions. Même si cette décision a été traduite en droit marocain par le tribunal de Commerce de Casablanca, Ynna refuse d’exécuter la sentence. La vente aux enchères était d’abord programmée le 12 mai mais avait été annulée au dernier moment, officiellement pour privilégier le compromis.

Mais faute de compromis trouvé entre Ynna et Fives FCB, des actions Aswak Assalam détenues par Ynna holding sont mises aux enchères.

 

article suivant

Chronique d’un confinement. Jour 23