Les plages marocaines où il ne faut pas se baigner cet été

Une enquête du ministère chargé de l’environnement a recensé plusieurs plages jugées « microbiologiquement non-conformes à la baignade » et qui se concentrent sur Casablanca et Tanger.

Par

Plage Essaouira Pavillon Bleu
Crédit : Daniel*D

C’est bientôt l’été. Pour s’assurer de la qualité des eaux de baignade pour cette année le ministère délégué chargé de l’environnement a mené, dans le cadre du programme national de surveillance, une enquête sur les différentes stations de baignade au Maroc. Il ressort de cette enquête présentée lors d’une conférence de presse mercredi 17 juin à Rabat que sur 383 stations qui ont  fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement, 10 stations sont microbiologiquement non-conformes à la baignade soit 2,61 % des plages.

Ces stations non conformes à la baignade se concentrent sur Tanger et Casablanca. Ces deux villes sont des métropoles en développement urbain, industriel et  portuaire intense qui exige, selon l’étude, plus d’efforts de réflexion et d’investissement pour la réalisation des stations de traitement des eaux usées.

Parmi ces stations polluées figurent les plages de Tanger-ville, Markala, Jbila (Préfecture de  Tanger-Asilah) et Petit Zenata, Sâada et Chahdia (Wilaya de Casablanca).plage polluee

Les principales sources de pollution identifiées sont les dysfonctionnements  au niveau des réseaux d’assainissements (pompes, réseaux unitaires, raccordement illicite dans les réseaux pluviaux), les apports de pollution lors  des orages en saison estivale et les pollutions accidentelles, rapporte la MAP qui cite Hakima El  Haite, ministre déléguée chargée de l’environnement.

Lire aussi : Comment est assurée la sécurité de nos baignades en mer ?

Toutefois  l’étude révèle que 373 plages sont  conformes à la baignade, ce qui représente 97,39 % des plages.

Lire aussi : Seules 23 plages labellisées Pavillon Bleu pour l’été 2015

article suivant

Felipe VI : "Nos relations avec le Maroc sont stratégiques"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.