Colère royale contre la wilaya de Kénitra

D’après Al Massae, le roi aurait refusé d’inaugurer le nouveau centre du Croissant rouge à Kénitra. En cause, les pratiques de la wilaya en matière d’urbanisme.

Par

le-roi-du-maroc-mohamed-vi
Mohammed VI. Crédit : AFP

Nouvelle colère royale. Après le projet des marchands ambulants, Mohammed VI aurait à nouveau annulé une inauguration. Cette fois-ci, l’objet de la colère royale est un nouveau centre du Croissant rouge à Kénitra, d’après l’édition du 14 mai du quotidien Al Massae.

D’après le journal, le roi était à Kénitra le 12 mai pour lancer la construction de plusieurs projets parmi lesquels un centre d’épuration et un hôpital régional. Mais Mohammed VI aurait annulé l’inauguration prévue du nouveau centre du Croissant rouge marocain. En cause : des « infractions et des dépassements » lors de la construction du bâtiment. Une source contactée par le journal accuse la wali de la région Gharb-Chrarda-Beni Hssen Zineb El Adaoui d’« avoir favorisé certains notables connus pour leur passé peu reluisant et ayant bénéficié de bien immobiliers dans des conditions douteuses ».

Contactés par Telquel.ma, ni le responsable de la communication ni le chef de cabinet de la wilaya n’ont accepté de répondre. D’après nos informations, la construction du centre est bien terminée mais le bâtiment toujours pas ouvert au public.

Dans un précédent article daté du 3 mai, Al Massae dénonçait déjà ce qu’il qualifie de « dysfonctionnement » dans les projets menés par la wilaya de Kénitra, évoquant « des projets construits de manière anarchique », sans autorisation urbanistique. Certains bâtiments seraient prêts mais toujours fermés au public parce que non raccordés aux réseaux d’eau et d’électricité, du fait de leur construction non réglementaire.

Lire aussi : Colère royale après le fiasco du complexe Moulay Abdellah

Lire aussi : Le roi intervient pour presser les projets immobiliers de Tamesna

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre