Avertissement sur les résultats d’Alliances: la direction sort de son silence – Telquel.ma

Avertissement sur les résultats d'Alliances : la direction sort de son silence

Le groupe Alliances vient de publier un profit warning (avertissement sur les résultats) et communique sur la mauvaise situation financière de deux de ses filiales de construction.

Par

Alami Lazrak, PDG d'Alliances. Crédit : Yassine Toumi.

Le cours de l’action de l’immobilier Alliances ne cesse de baisser. Face aux interrogations, le PDG Alami Lazrak a fait une sortie médiatique le 13 février en accordant une interview à nos confrères de Le360.ma. Le lendemain, le groupe a publié un profit warning annonçant que son chiffre d’affaires 2014 était de 20 % inférieur à celui de l’année précédente (ces chiffres ne sont pas encore certifiés par un commissaire aux comptes). En 2013, le chiffre d’affaires était de 4 266 millions de dirhams, et le taux d’entêtement de 49 %.

Ce sont les filiales EMT et EMT Travaux, appartenant au pôle construction de l’entreprise, qui sont en mauvaise situation. Cette branche « pénalise de manière importante » les résultats de l’ensemble du groupe, reconnaît le communiqué de presse. Le document précise aussi que le chiffre d’affaires du pôle résidentiel et golfique est également en baisse mais que celui du pôle social est plutôt stable.

Changement de dirigeants

Alliances veut rassurer et n’hésite pas à préciser que des décisions ont déjà été prises pour redresser la situation financière des filiales en question. Le profit warning évoque notamment un changement des dirigeants et la mise en place d’un plan de restructuration.

En revanche, le groupe immobilier considère que ces déboires ne justifient pas une remise en cause de son business model, insistant sur le fait que la promotion immobilière reste « rentable ». Aussi, au micro de Le360.ma, Alami Lazrak a expliqué que ces deux entreprises représentent moins de 10 % de l’activité du groupe et que « les métiers de base [la promotion immobilière, ndlr] continuent de travailler normalement et de fonctionner ».

Cette communication fait suite à une chute constante du cours de l’action Alliances à la bourse de Casablanca. Elle a perdu 40 % depuis le début de l’année et près de 75 % depuis début 2010.  Le cours a particulièrement baissé après l’annonce de la saisie conservatoire des actions du PDG sous décision de justice, suite à une affaire opposant l’entreprise à un créancier.

Lire aussi : Pourquoi Alliances a chuté en bourse ?

article suivant

Anas Doukkali : "Toutes les revendications des médecins privés peuvent trouver une réponse"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.