Alliances chute en bourse après l’annonce de la saisie conservatoire des actions du PDG

La justice aurait ordonné la saisie conservatoire des actions d’Alami Lazraq. La bourse a aussitôt réagi à l’annonce.

Par

Nos confrères de Medias 24 l’ont annoncé ce 11 février : le tribunal de commerce de Casablanca aurait décidé le 28 janvier dernier la saisie conservatoire des actions Alliances d’Alami Lazraq, PDG et principal actionnaire du groupe immobilier. Cette décision ferait suite à la demande d’un créancier qui aurait cédé sa société à Alami Lazraq sans que celui-ci lui ait versé la totalité de la somme convenue par le contrat.

Effet d’annonce ou tendance baissière?

La bourse a immédiatement réagi à l’information. Le cours de l’action d’Alliances a chuté de 6 % ce 11 février, passant de 208 dirhams à 197 dirhams. Mais il faut tout de même relativiser puisque lors de la même séance, les autres immobiliers cotés en bourses ont aussi eu de mauvais résultats : Addoha a perdu 4,92 % et Résidences Dar Saada 3,41 %.

Rappelons également que le cours de l’action d’Alliances est à la baisse depuis un moment déjà : il a perdu près de 29 % depuis le début de l’année et 60 % depuis début 2014. Le titre a été introduit en bourse en 2008.

Lire aussi : Pourquoi Alliances a chuté en bourse?

article suivant

France : le déconfinement progressif en débat