Crise Maroc-France: Ramid va rencontrer Taubira dès jeudi

Les ministres marocain et français de la Justice doivent se rencontrer jeudi 29 janvier pour évoquer la coopération judiciaire entre les deux pays suspendue depuis début 2014.

Par

Christiane Taubira et Mustapha Ramid.
Christiane Taubira et Mustapha Ramid. Crédit : AFP

Les ministres marocain et français de la Justice doivent se rencontrer jeudi 29 janvier pour évoquer la coopération judiciaire entre les deux pays suspendue depuis début 2014.

« Nous espérons que cette rencontre amorce une reprise des pourparlers diplomatiques entre les deux parties », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar ce mardi 27 janvier, sans préciser le lieu et la date de cette entrevue. Une source au sein du ministère de la Justice nous indique cependant que Mustapha Ramid doit se rendre en France jeudi 29 janvier pour y rencontrer son homologue Christiane Taubira.

Le Maroc a suspendu fin février 2014 sa coopération judiciaire avec la France et la coopération sécuritaire a également été affectée. Les relations franco-marocaines se sont fortement dégradées en l’espace d’un an, depuis la convocation du patron de la DGST par la justice française en février 2014.

Recadrage des relations maroco-françaises

Le chef de la diplomatie marocaine devait se rendre vendredi dernier dans la capitale française pour rencontrer son homologue Laurent Fabius et tenter de résoudre cette brouille qui perdure depuis bientôt un an. Le voyage a toutefois été reporté afin de « se donner plus de temps pour régler les dossiers » en souffrance, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Ce report a été annoncé le 21 janvier, au lendemain de la publication d’une dépêche Reuters indiquant que le Maroc conditionnait le rétablissement de la coopération judiciaire avec la France à l’obtention de l’immunité pour ses responsables sur le sol français. Information toutefois démentie par M. El Khalfi le lendemain.

Lire aussi : Les dessous de la brouille diplomatique Maroc-France

Le ministre avait déclaré « La France est un pays ami et nous travaillons au recadrage de nos relations, dans un intérêt commun », avait ajouté Mustapha El Khalfi.

Et lors de ses vœux à la presse lundi 26 janvier, le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius a déclaré à nos confrères d’Atlas Info, qui l’ont interrogé sur les relations France-Maroc : « Il faut faire en sorte que s’il y a eu telle ou telle difficulté, qu’elle soit levée. A mon avis, c’est tout à fait possible. Nous y travaillons ». Et d’ajouter : « Le Maroc est un ami traditionnel de la France, et la France est l’amie traditionnelle du Maroc ».

Selon le chef de la diplomatie française, la France et le Maroc entretiennent des « contacts étroits ». « Mon collègue Mezouar devait venir. Je souhaite, moi, même, y aller. On peut discuter des dates. Mais l’essentiel ce ne sont pas les dates. L’essentiel c’est qu’on ait des relations amicales, apaisées et même affectueuses ». 

Avec AFP