La visite de Salaheddine Mezouar en France officiellement reportée

Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé mercredi le report d'une visite à Paris du chef de la diplomatie marocaine Salaheddine Mezouar.

Par

Salaheddine Mezouar
Le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar. Crédit: AFP

Encore un rebondissement dans les relations maroco-françaises. Le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar, qui devait se rendre vendredi 23 janvier à Paris pour tenter de résoudre la crise diplomatique entre les deux pays, a reporté sa visite. Aucune nouvelle date n’a pour l’instant été communiquée.

« Nous travaillons à identifier avec les autorités marocaines une nouvelle date pour cette visite », a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay Romain Nadal, précisant que Salaheddine Mezouar était « le bienvenu en France ».

Saleheddine Mezouar avait annoncé lundi 19 janvier qu’il se rendrait à Paris en fin de semaine afin, notamment, de rencontrer son homologue Laurent Fabius et de « faire le point sur les différents aspects de notre coopération bilatérale et ce, dans le contexte particulier et douloureux que traverse la France ». Cette visite devait refléter, selon lui « la volonté ferme et sincère du Maroc de surmonter définitivement et durablement tous les obstacles qui pourraient entraver la pleine coopération entre les deux pays » alors que Laurent Fabius avait auparavant annoncé sa volonté de se rendre au Maroc pour régler la crise

Entre-temps, l’agence Reuters, citant « un officiel marocain » avait assuré que le Maroc conditionnait le rétablissement de la coopération judiciaire entre les deux pays à la mise en place d’une immunité pour tous les responsables du royaume sur le sol français. Une information ensuite démentie par l’ambassadeur du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa, dans un communiqué. « Le Maroc n’a jamais demandé une quelconque immunité à ses officiels. Prétendre le contraire est un pur mensonge et un fait irresponsable. Ceux qui distillent ce genre d’insanités veulent en fait polluer la visite annoncée du Ministre des Affaires étrangères marocain à Paris », a prévenu l’ambassadeur dans son communiqué, selon le site du quotidien français Le Figaro.

Rappelons que les relations franco-marocaines se sont fortement dégradées en l’espace d’un an, depuis la convocation du patron de la DGST par la justice française en février 2014.

Lire aussi : Les dessous de la brouille diplomatique Maroc-France

Avec AFP

article suivant

Affaire Omar Raddad : nouvelle requête en révision déposée jeudi après des découvertes ADN