L’Algérie, source de la tension entre le Maroc et l’Egypte ?

Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi. Crédit: AFP
Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi. Crédit: AFP

La participation égyptienne à une conférence sur le Polisario est à l’origine du changement de ton des medias marocains à l’égard de ce pays.

Les relations diplomatiques entre l’Algérie et l’Egypte seraient à l’ origine de la guerre médiatique entre le royaume et le pays des pharaons. Selon un diplomate marocain qui s’est exprimé auprès de l’agence de presse turque Anadolu : «  la visite, la semaine dernière, d’une délégation égyptienne  à Alger pour participer à une conférence internationale sur le Polisario a mis Rabat en colère ».  Les attaques de certains journalistes égyptiens contre le Maroc expliquent également pourquoi les chaines officielles marocaines ont changé de ton concernant l’Egypte.

Cette récente attaque semble causer des soucis à la diplomatie égyptienne. Ainsi, selon un diplomate égyptien cité par l’agence de presse turque, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a demandé à l’ambassadeur égyptien à Rabat, Ahmed Ihab, de «  faire tous les efforts possibles en vue de coopérer avec les responsables marocains et mettre fin à cette crise ».  Si ces efforts n’aboutissent pas, le « ministre des Affaires étrangères (égyptien, ndlr) se rendra à Rabat pour faire le travail  » selon la même source. Depuis l’investiture d’Abdelfattah Al-Sissi, ni le président égyptien ni son chef de la diplomatie ne se sont rendus à Rabat.

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.